Une cycliste passe devant une smart EQ forfour garée le long du trottoir.Une cycliste passe devant une smart EQ forfour garée le long du trottoir.

Les véhicules électriques : pratiques et non polluants

Beaucoup d’éléments laissent à penser que le tout-électrique est le futur des véhicules motorisés.

En effet, tous les véhicules électriques sont « zéro émissions », c’est-à-dire qu’ils ne rejettent pas de polluants ou de gaz à effet de serre lorsqu’ils roulent. Une aubaine dans un contexte où le réchauffement climatique et la pollution de l’air sont des enjeux de plus en plus pressants. Se procurer un véhicule électrique neuf comporte donc de nombreux avantages.

Une femme se tient devant une smart EQ fortwo.Une femme se tient devant une smart EQ fortwo.

Les voitures électriques.

Les voitures électriques sont de plus en plus appréciées. Il est vrai que l’idée d’une voiture qui n’émet aucune émission polluante est séduisante. Les voitures électriques sont dotées d’un moteur électrique et de batteries, rechargeables sur borne publique ou sur prise domestique.

De plus elles sont peu bruyantes et agréables à conduire. Bref, il s’agit duvéhicule tout-électrique idéal pour les déplacements du quotidien !

Face aux nombreux avantages de la voiture électrique, de plus en plus de constructeurs automobiles s’y mettent, et de plus en plus de bornes publiques de recharge sont installées dans les villes. Les voitures électriques semblent avoir un bel avenir devant elles !

Les vélos électriques.

Si l’on aime les sensations que les deux-roues procurent, le vélo électrique peut convenir. Le principe est simple : il suffit de pédaler comme sur un vélo classique, et le moteur électrique amplifie le signal. Cela permet de rouler plus facilement et de manière plus fluide. Ce genre de véhicule électrique est rechargeable sur prise domestique classique. Il est principalement destiné au loisir et aux petits déplacements, car contrairement à la voiture électrique, il ne permet pas de parcourir de nombreux kilomètres ou de prendre des passagers.

Vue aérienne d'une smart EQ fortwo en train de braquer.Vue aérienne d'une smart EQ fortwo en train de braquer.

Les véhicules urbains électriques.

Ces dernières années, de nouveaux véhicules électriques individuels sont apparus. Il s’agit de véhicules urbains électriques, également désignés sous le terme de « véhicules gyroscopiques ». Ils sont destinés à un usage individuel et sont faits pour rouler sur les trottoirs et aires piétonnes. Les utilisateurs peuvent ainsi aller plus vite que s’ils étaient à pied, sans pour autant polluer ou devoir aller sur la route.

Le gyropode est l’un des premiers véhicules urbains électriques : il s’agit d’une plateforme sur laquelle on se tient debout, avec deux roues aux extrémités, ainsi qu’un guidon.

On peut aussi citer la gyroroue : il s’agit d’une seule roue dotée de deux marchepieds sur les côtés. Pour avancer, l’utilisateur doit se pencher en avant, et doit utiliser ses mollets comme pression pour choisir la direction.

Enfin, le véhicule électrique gyroscopique le plus populaire, le gyroskate (aussi appelé hoverboard), est composé de deux plateformes sur lesquelles l’utilisateur doit placer ses pieds, debout. Deux roues parallèles se trouvent aux extrémités de l’appareil.

Cependant, les véhicules gyroscopiques nécessitent d’être utilisés sur des surfaces lisses et ne sont pas autorisés à circuler sur la route, ce qui peut être assez contraignant lors d’une utilisation quotidienne.