Une cycliste longe une smart EQ forfour garée le long d'un trottoir.Une cycliste longe une smart EQ forfour garée le long d'un trottoir.

Les émissions de CO2 et les voitures

On entend souvent parler d’émissions de CO2, notamment de celles provenant des voitures. Mais pourquoi les voitures rejettent-elles du CO2 ? Petit récapitulatif du lien entre les émissions de CO2, les voitures et l’environnement.

Vue aérienne d'une smart EQ fortwo en train de braquer.Vue aérienne d'une smart EQ fortwo en train de braquer.

Quelles sont les conséquences des émissions de CO2 ?

Le dioxyde de carbone, ou CO2 est un gaz dont la molécule est composée de deux atomes d’oxygène (O) et d’un atome de carbone (C).

Le CO2 n’est pas toxique pour l’organisme humain à moins que sa concentration dans l’air soit très élevée. Les émissions de CO2 des voitures ne sont donc pas suffisantes pour être dangereuses (à moins d’être dans un espace mal aéré). Cependant, d’autres polluants résultants eux aussi de la combustion ; comme les oxydes d’azote (NOx) par exemple, qui peuvent être toxiques pour nous aux concentrations où on les trouve dans l’air à proximité des routes fréquentées. Il faut donc être prudent.

Le problème du rejet de CO2 par les voitures est autre part : le CO2 est un gaz à effet de serre. Cela signifie qu’il participe au réchauffement climatique, c’est-à-dire l’augmentation rapide de la température moyenne de l’atmosphère et des océans. Heureusement, toutes les voitures ne sont pas identiques et certaines rejettent très peu de CO2 : il suffit de faire le bon choix !

Une smart EQ fortwo sur la route avec des piétons.Une smart EQ fortwo sur la route avec des piétons.

Le rejet de CO2 des voitures

Les carburants utilisés dans les voitures sont constitués en majorité d’hydrocarbures. Ces hydrocarbures ont des molécules constituées d’atomes de carbone (C) et d’hydrogène (H). Pour que le moteur d’une voiture essence ou diesel fonctionne, une réaction chimique est nécessaire : il s’agit de la combustion.

Ainsi, lors de la combustion, les atomes de carbone (C) présents dans le carburant s’associent avec les atomes d’oxygène (O) présents dans l’air, ce qui donne du dioxyde de carbone (CO2).

Il faut savoir que le taux de CO2 rejeté varie selon la voiture. En théorie, plus elle est vieille, plus une voiture émettra de la pollution et du CO2. Mais d’autres éléments entrent en jeu, comme le modèle, le type de moteur et la taille du véhicule.

Une jeune femme entre dans un parking souterrain à bord d'une smart EQ fortwo cabrio.Une jeune femme entre dans un parking souterrain à bord d'une smart EQ fortwo cabrio.

Des taxes pour les voitures émettant du CO2

Il faut savoir que l’acquisition d’une voiture dont les émissions de CO2 sont importantes est soumise à une taxe spécifique (« malus »). Il faut donc être attentif au niveau d’émissions lorsque vous comparez les véhicules ; car cette taxe peut aller jusqu’à 20 000€ pour les véhicules les plus polluants !

Les voitures smart ne sont pas polluantes : si vous choisissez un des véhicules de notre gamme de petites voitures citadines électriques, vous n’aurez aucune taxe relative à la pollution à payer !

Il est possible de calculer les émissions de CO2 de votre voiture neuve en vous rendant sur le site officiel de l’administration française. Vous pourrez alors accéder au simulateur spécialisé.

Objectif zéro émissions !

Rouler en voiture avec zéro émissions de CO2, c’est possible ! En effet, les voitures électriques ne rejettent pas de CO2 lors de leur utilisation. Aucune combustion et aucun hydrocarbure n’est utilisé dans le fonctionnement d’un moteur électrique, seule l’électricité est nécessaire. Et nos charmantes voitures smart EQ fortwo et forfour n’échappent pas à la règle ! Rouler en smart électrique, c’est la garantie de n’émettre aucun CO2 et d’expérimenter une conduite fluide et ludique.